Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 426

Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 426

Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 426

Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 426

Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 426

Les 18 ans héroïques. Acoua en fête

20 0

Samedi 04 janvier 2015 restera dans les annales de la commune. Les jeunes joueurs de Racine du Nord d’Acoua ont créé la sensation en remportant la finale de la coupe de Mayotte de la catégorie U18 au stade de Ouangani.

 

Opposés à leurs homologues du FC Labattoir, Les joueurs d’Acoua n’ont pas tremblé et se sont logiquement imposés sur un score de 3 buts à 2. Les supporters d’Acoua, tous habillés en bleus ont massivement répondu présents et ont assisté à la belle performance de leurs petits mais grands champions. Pour la 2ème fois Racine du Nord remporte le trophée dans cette catégorie.

La Rédaction d’acoua-info, web média local vous refait vivre les grands moments et le fil de cette belle journée, au delà du Direct.

 

Un second round bien arrosé

 

Le premier acte de la finale s’est tenu dimanche 28 décembre au stade de Dembeni, mais les conditions météorologiques ont obligées l’arbitre de la rencontre a arrêté le match à la mi-temps, le score étant nul et vierge, même si Racine du Nord aurait pu ouvrir le score dès la 12ème min si Kachfi, alias Menez n’a pas envoyé son penalty dans les tribunes. Kachfi qui a voulu se faire justice lui-même.

 

Comme le week-end dernier, le temps n’était pas clément. En effet, la saison des pluies dite Kachicasi s’est installée depuis plusieurs semaines à Mayotte. Donc ce sont des trompes d’eau qui n’arrêtent plus de tomber. Durant toute la journée le soleil a eu du mal à faire son apparition. Mais les joueurs de l’infatigable Foundi ont voulu absolument jouer pour terminer leur saison avec un titre, comme l’ont fait il y a quelques semaines leurs aînés qui ont fini Champion de PH.

 

Un match bien négocié

 

Dès l’entame du jeu, Racine du Nord se montre très décidé à bousculer son adversaire du jour. Au milieu du terrain, Irchad alias Modric fait parler son talent en distribuant des passes hors normes à ses coéquipiers qui pêchent dans le dernier geste. Zabay dans sa zone rate de peu l’ouverture du score. Celui-ci oblige le gardien de Labattoir à se coucher pour éviter l’ouverture en déviant le ballon en corner. Dans la foulée, c’est un cafouillage dans le camps des petits terriens.

 

Labattoir obligé de balancer loin devant, mais le capitaine Laica alias Tchitcha, qui a manqué la première finale pour une blessure, assisté par Ali M’zé veillent en bons boucliers. Sur le banc, un dirigeant du FC Labattoir qui a contesté un carton jaune adressé à son joueur fait monter la tension. Suites à des propos injurieux envers l’arbitre, celui-ci fut exclu du banc. Les esprits ont commencé à s’échauffer et l’arbitre a invité toutes personnes ne figurant pas sur la feuille de match à rejoindre les tribunes. La tension commence à monter aussi sur le terrain.

 

C’est le moment choisi par Afez, alias Nani de dresser un bon centre venant du côté droit sur la tête de Ben Chamsidine pour ouvrir le score. Ben qui s’est bien envolé comme l’a fait Van Persie lors du match Pays Bas – Espagne en coupe du Monde au Brésil. On jouait la 26ème min. 5 min plus tard suite à un long ballon mal négocié par la défense d’Acoua, Abila le gardien se rend coupable d’une faute sur l’attaquant de Labattoir. Le gardien écope d’un carton jaune. Le jeu a repris par un penalty qu’Abila repousse mais la défense qui ne revient pas laissant la possibilité au tireur d’égaliser à 1 partout.

 

Dans la foulée, ce même Nani placée en pointe de l’attaque d’Acoua permet à son équipe de reprendre l’avantage (2-1) en glissant la balle entre les jambes du gardien de la Petite Terre. Le match devient de plus en plus engagé sur la belle pelouse de Ouangani, un joueur de Labattoir (Le n°8) écope d’un carton rouge suite à des propos injurieux envers l’arbitre.

 

Les jeunes d’Acoua poussés par leur public venu en nombre obtiennent un super coup franc juste à l’entrée de la surface de réparation. Le joueur expulsé met du temps à quitter la pelouse et la tension monte, les Labattoriens menacent de quitter le terrain et s’en prennent à l’arbitre. Le match fut arrêté et reprendra longtemps après.

 

Ce même Nani, sur le coup franc envoie la balle au fond des filets de Labattoir dans les arrêts du jeu de la première période. A 3-1, La joie gagne le camp d’Acoua alors que du côté de Labattoir, la colère prend le dessus sur le jeu.

 

Fin de match difficile pour Racine

 

De retour des vestiaires, les bleus d’Acoua manquent de peu des occasions pour tuer le match. Kachfi dans son côté rate son face à face, où ce même Nani qui envoie sa reprise de volée dans les tribunes. Les entrées en jeu de Delco, Haj ou de Adel Ziggy n’y changeront rien, si ce n’est que Racine du Nord finit par reculer, ne profitant guère de sa supériorité numérique.

 

Labattoir obtient un penalty suite à une faute de Zabay qui a écopé d’un carton jaune, mais Abila très en forme en ce jour de final malgré une blessure au genou repousse le ballon en corner. A 7 min de la fin un autre joueur du FCL écope d’un second carton jaune synonyme d’un rouge. A 11 contre 9 Racine du Nord laisse des espaces au milieu du terrain.

 

Cependant, Labattoir n’a pas dit son dernier mot et arrive à réduire le score à 3-2 juste avant les arrêts de jeu. Mais Ablia a fait de ce match le sien et arrive une nouvel fois à sauver son équipe dans les arrêts de jeu. Au coup de sifflet final, tous les joueurs, dirigeants et supporters ont sauté de joie.

 

Des longues minutes d’embrassades, poignet de mains et accolades s’opèrent. Les joueurs font un tour d’honneur en remerciant leur public avant de recevoir leur trophée. Par ailleurs les joueurs du FC Labattoir en mauvais perdant ont décidé de quitter le stade refusant de repartir avec leurs médailles.

 

Un cortège d’honneur

 

Un long cortège se met en place de Ouangani jusqu’à Acoua. Plus de 30 véhicules impliqués dans le dispositifs balançant un concert de klaxon, et les drapeaux bleus et blancs battent le trajet. La pluie n’aura pas affaibli les chants des supporters qui dès leur arrivée sur Acoua ont entamé des longues tournées dans les rues du villages.

 

Des haltes sont effectués au niveau des boutiques, des maisons de personnalités comme au bon vieux temps sur une pluie battante. Grands, anciens n’ont pas manqué de féliciter les jeunes qui ont ramené ce trophée tant attendu depuis plusieurs années. Le moment de communion aura duré toute une partie de la soirée, les joueurs sont accueillis tels en héros rentrant de la guerre, avec le devoir dignement accompli.

 

Une deuxième coupe dans cette catégorie des U18 après cette obtenue par la génération des Fotso, Aimé, Labiche, Absoir, Berger, Baggio, … au début des années 90.

 

Le gardien Abila élu Homme de Match

 

2 ans après avoir remporter le trophée dans la catégorie des U15, Irchad, Laica, Ily, Zabay, Ben, Abila, Delco, Afez, Adel Ziggy, Abdel, Kachfi, Hadji, Ali M’zé et Ardjaoud ont remis ça dans cette catégorie des U18. Tous espèrent réitérer la performance dès la saison prochaine en DHT pour la plupart en compagnie de l’infatigable Coach Foundi

 

Une génération en or, une belle saison pour Racine du Nord

.

Ainsi, la longue saison de Racine du Nord se termine par des trophées dont le titre de champion et la montée en DHT pour l’équipe senior, une place de finaliste pour les filles des U16, et un trophée en coupe de Mayotte pour les U18.

 

Mais le plus dur reste à faire, c’est de défendre le titre la saison prochaine avec des nouvelles générations dans les équipes de jeunes. En attendant le grand Voulé organisé par le club, les héros de Ouangani savourent leurs derniers semaines de vacances sans crampons depuis plusieurs mois.

Fofana

Related Post

Désir enivrant

Posted by - 13 novembre 2014 0
Je te mangerai pour mon doux plaisir, A l’appel de mon imminent désir, Comme le fruit frais que je dois…

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 + 25 =