• 22 February 2019
  • Last Update Fév 21, 2019 1:23
  • Acoua, Mayotte

Acoua sous l’aire Front National

Ce dimanche après-midi est classé en vigilance forte meeting électoral (Euphénisme). En effet, en même temps que le parti Ouvoimoja Wa Kiblani de Soider qui tenait son meeting à la place Chilindrou, le parti Front National tenait la présentation de ses candidats à la place du marché couvert d’Acoua, à deux pas de l’hôtel de ville.

Pour la première fois dans l’histoire, le parti de Marine LE PEN, a mis ses pieds au sein de la commune d’Acoua. Une date qui restera dans l’histoire. Après l’investiture de dimanche dernier à M’tsahara, l’heure est à la présentation, et ce Acoua est une localité importante pour cette nouvelle échéance politique bien inédite.

Le FN ambitieux

Sûr de son état d’esprit, le FN, avec à sa tête MISTOIHI Onzaîrou et BOURA Naîlati, part avec des ambitions. La preuve: le parti ne cesse de gagner en crédibilité. Pour se rendre compte, il fallait faire un tour ce dimanche après-midi à la place du marché d’Acoua. Même-si les sympathisants ont mis du temps à se présenter au meeting, ils étaient plusieurs centaines à venir soutenir les idées véhiculées par ce binôme très jeune, qui fait son premier pas en politique.

Les discours appellent à “l’union et à la construction de ce grand chantier qui est le nord de Mayotte qui est oublié par les décideurs, donc seul le FN peut redonner à notre secteur sa place”, martèle sans pitié l’orateur, un des anciens fondateurs du parti.

Bleu et Marine en Outsider

Jeunes, adultes ou anciens, ils étaient nombreux à venir applaudir les idées du parti Bleu Marine, qui se défend d’être raciste, xénophobe ou antisémite comme certains seraient emmenés à penser. Beaucoup étaient venus découvrir, les premiers pas ou encore le premier discours politiques de Naîlati, cette jeune femme originaire d’Acoua.

Devant un parterre de notables du village, la résidente du quartier Marouvatou ne tremble pas. Applaudie par sa famille et ses amis venus en nombre, Naîlati trouvera les mots qu’il faut pour séduire son électorat. Elle qui se dit prête à tout pour défendre l’intérêt des Mahorais. Fiers de son discours, la foule applaudit et se présenta auprès d’elle pour lui témoigner son soutient.

Les 2 binômes titulaires  et remplaçants ne veulent pas brûler les étapes. Se plaçant en véritable outsiders, ils sentent que le moment est venu pour redonner à Mayotte sa place au sein de la république, ceci sans oublier les grands défis de l’île qui sont l’immigration, l’économie et le social, sans oublier la formation des jeunes.

Vers 18H00 l’assemblée fut close par une belle danse de Chigoma, dont les candidats ont parfaitement maîtrisé. Le FN n’a pas fini de séduire même-si la route reste encore longue et épineuse.

Fofana

author
Rédacteur en chef à acoua-info

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 × 16 =