Le CODIM en réflexion à la plage d’Acoua

Ce dimanche matin dès 09H00 les membres du CODIM se sont rendus en masse sur la plage d’Acoua du côté de Tapalalahi pour une réflexion sur l’avenir du mouvement mené depuis le mois de mars dernier avec en prime la lutte contre l’insécurité mais surtout l’immigration clandestine.

Après les deux condamnation de Balahachi et de l’intenable Ampa. Après la reprise des pourparlers entre la France et les Comores concernant la reconduite des étrangers en situation irrégulière depuis la semaine dernière, le CODIM reste vigilant en pointant du doigt les élus du Conseil départemental et les municipalités qui favorisent cette immigration clandestine.

Des actions restantes méconnues et imprévisibles sont à prévoir dans les prochains mois. Un grand Chidjabou était au programme en implorant le Tout Puissant pour les actions à venir.

Fofana

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 × 11 =