Le FESCUMA pas convaincant

Festival Mamoudzou

Depuis le jeudi 4 au dimanche 7 juillet 2019 se tient sur le remblai de M’tsapéré l’un des grands évènements culturels phare de Mayotte : la 5ème édition du Festival Culturel de Mamoudzou réunissant un panel d’artistes. Du traditionnel Chigoma aux prestations Hip hop des jeunes, en passant par du local.

L’événement a réuni plusieurs catégories de personnes venues des quatre coins de l’île. Cependant, des artistes tête d’affiche attendus pour pimenter ce grand rendez-vous n’ont pu monter sur scène faute de visas d’entrée à Mayotte, notamment les ivoiriens. Outre Combo, le nouveau défenseur de “Gaboussi” et “Dzendzé” (instruments traditionnels), aucun grand autre pointure de la musique Mahoraise n’était présent sur la scène de la rocade de M’tsapéré.

Le jeune Barbe Noire originaire de Choungui a quand même pu montrer son talent. Exit Babadi, Latéral, Mikidachi ou M’toro Chamou, Zainouni, Saandati, … ceux qui ont fait vibrer le FESCUMA l’année dernière sur la place de la république à Mamoudzou. Encore une fois, les responsables locaux omettent de favoriser comme il se doit les artistes locaux prenant des risques pour faire venir des artistes étrangers qui font tout pour rater leur avion.

Et la question de visas reste une échappatoire possible. Le Grand Bacoili rattrapera peut-être le coup ce dimanche en animant un grand “M’biwi” pour la clôture du festival.

Fofana

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 28 =