• 13 December 2018
  • Last Update Déc 12, 2018 1:47
  • Acoua, Mayotte

Le service des étrangers toujours bloqué

Ça va faire trois semaines que le Service des Étrangers de la Préfecture de Mayotte est bloqué par les membres du Collectif des Intérêts de Mayotte. La raison reste politique, mais surtout liée à la situation de l’immigration clandestine sur le 101è département.

En effet, depuis la fin du mois de mars dernier, la France et les Comores sont en conflit diplomatique vu que ce dernier refuse de recevoir sur son sol, ses ressortissants refoulés de Mayotte. La France a répliqué par le refus de visas à tous comoriens exceptés l’urgence sanitaire et médicale. Mais depuis quelques semaines des visas et séjours ont été délivrés à la préfecture de Mayotte.

Mais, ce qui a mis le feu au poudre, c’est la manifestation des récents bacheliers comoriens demandant à être reçus afin que leurs situations soient étudiées pour l’octroi de visas pour la métropole. Le CODIM a interpellé la préfecture et demande à la diplomatie française de reprendre ses travaux afin d’étudier le cas de l’immigration illégale à Mayotte, au contraire des cas, aucun document ne sera délivré aux étrangers à Mayotte, tant que les Comores n’accepterait pas ses ressortissants refoulés de Mayotte.

La situation est tendue et le CODIM est prêt à battre le pavé jusqu’au retour sur le territoire du nouveau préfet de Mayotte Dominique SERIN actuellement hors territoire pour cause de vacances. Dans le même temps, la loi asile immigration continue de faire débats au parlement. Mais le cas de Mayotte reste exceptionnel d’où l’amendement du projet de loi par sénateur Tani Mohamed Soilihi demandant son examen en vue de l’obtention de la nationalité française.

Fofana

author
Rédacteur en chef à acoua-info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 − 9 =