Les Hadjs sont de retour

Retour de Hadji Acoua

Les klaxons sont de retour dans les rues des différents villages de Mayotte. La faute au retour des premiers contingents de pèlerins revenus de la Mecque, Terre Sainte de l’Islam où ces hommes et femmes s’y trouvaient pour accomplir le 5ème pilier de l’Islam, qui a duré près d’un mois pour la plupart.

Attendus depuis des heures, ceux qui portent désormais le titre honorifique de Hadj arriveront souvent dans la soirée. Hommes et femmes amassés sur les terrasses et ruelles des villages saluent le passage des cortèges à coup de klaxons. Les plus chanceux auront l’occasion de serrer les mains ou faire la bise au Hadj, souvent réputés honorifiques et portes bonheur.

Les plus curieux sont certainement les enfants qui accourent derrière les nombreux véhicules composants le cortège. Entre embrassades et larmes de joie, le Hadj aura forte à faire pour satisfaire tout le monde. Souvent avec du Déba traditionnel, Moulidi ou Daïra, le Hadj sera accompagné à son domicile soigneusement embelli pour fêter son retour auprès de sa famille, amis mais surtout le village.

Toutefois, pas le temps de se reposer pour celui ou celle qui vient de faire un très grand voyage à côtoyer les musulmans du monde entier, puisque les visites à domicile ne vont pas manquer. Le Hadj sera fier de raconter son voyage sain, à travers des anecdotes certainement. Dès le lendemain matin, comme à l’ancien temps, les enfants vont faire perdurer la tradition avec leurs quêtes de cadeaux : bijoux, fantaisies, bagues ou “Massou Lavitri”.

Ainsi durant quasiment un mois, le Hadjs aura un statut particulier, mais le titre ne voudra plus le quitter.

Fofana

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 ⁄ 2 =