Pari réussi pour le Festival Djabal Tour 2018

C’est l’événement culturel de l’année du côté d’Acoua. La troisième édition du Festival Djabal Tour mis en place par la RTME à la tête de laquelle se trouve l’infatigable Toibibou a pris ses quartiers ce week-end sur le parking du Stade Bassin ainsi qu’à la plage.

Du plus jeune à l’ancien, chaque catégorie fut servie. Au menu, des animations culturelles, ludiques, sportives ou encore les plats traditionnels, en finissant par la musique. Les plus jeunes ont pu s’illustrer dès vendredi soir par des concours de chants et danses, mais surtout la redonnée menant au fameux Mont “Boungou Djabal”.

Samedi fut quasiment consacré à la musique avec un début remarqué de l’idole des jeunes Reggae, suivi du groupe de femmes de Chiconi Chockchock Nabawani très apprécié par le public. Cette troisième édition rime avec l’anniversaire des 20 ans sur scène du grand chanteur Lathéral.

Le grand frère de Bob Kira a mis le feu durant près de trois heures de temps avec son rythme unique rappelant le Mouringué, M’godro et bien sûr du reggae. À 1h00 du matin, quand Lathéral annonça quitter les ondes, le public en redemandait davantage.

Le succès étant tel que la quatrième édition prévue en 2019 s’annonce plus attirante que les 100 marches d’Acoua menant au Mont Djabal.

Fofana

author
Rédacteur en chef à acoua-info

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 ⁄ 9 =