Polémiques à tort et à travers

Photo Investiture Municipales Acoua

La campagne électorale commence à montrer son bout de nez. Comme d’habitude, hélas, elle s’accompagne des polémiques subsidiaires parfois pathétiques. Son lot de controverses. Des polémiques qui occultent de vrais débats démocratiques et rationnels. Or, il est aujourd’hui, plus que nécessaire de mettre sur table de véritable discussion des enjeux et des défis majeurs auxquels nous sommes confrontés. Cela est plus important et foncièrement primordial. Notre vie et notre avenir est en jeu.

Certes, la campagne électorale est lancée. Des polémiques tout azimut commencent à pourrir la vraie vie démocratique. Il est vrai que la période électorale excite des ferveurs aussi bien rationnelles qu’irrationnelles. Cela se comprend. C’est la nature humaine. Mais, trop de ferveur est exagérément préjudiciable. La modération serait idéale. Concentrons-nous sur de sujets réalistes et pragmatiques. Ils sont légion.

Face à toutes ces polémiques parfois, disons-le, stériles, ne serait-il pas important de réfléchir ensemble sur les défis majeurs notamment le développement socio-économique, culturel, environnemental et écologique, etc. de notre commune. Il me semble qu’en la matière, les défis sont de taille. Nous avons du boulot : comment faire face aux enjeux climatiques auxquels nous n’en sommes guère épargnés (coupures d’eau, tarissement des rivières, la sécheresse persistante et dévastatrice, etc.) ?, comment structurer et développer les infrastructures sportives et culturelles ? la jeunesse en a besoin. Ces jeunes qui s’investissent pleinement dans les domaines sportifs, culturels, traditionnels et associatifs ne demandent que des équipements et structures efficaces pour pratiquer et vivre leur passion. Ils attendent des gestes forts des responsables politiques.

Ainsi, des enjeux concrets et pragmatiques qui nécessitent des engagements forts. L’avenir de notre commune en dépend. Il est curieux de constater des polémiques à tort et à travers alors que nous savons tous que l’important est d’agir à tous les niveaux : associations, politiques, entreprises, forces vives. Il est vrai qu’un organe de presse est une cible facile dans cette période tendue, passionnée et exaltante. Il est facile de reprocher une couverture médiatique. Il est aussi simpliste de l’accuser de partialité. D’être enrôlé. Cela se comprend. Mais, je tiens à le préciser, acoua-info est un journal impartial, indépendant et libre. Nous sommes attachés aux valeurs de la liberté d’informer de façon objective. C’est notre leitmotiv.

Nous roulons pour aucun parti politique. Aucune complaisance avec aucun acteur politique fut-il ami ou frère, cousin. Nous jouissons pleinement de notre liberté d’informer nos fidèles lecteurs et lectrices. Nous leur devons cette fidélité. Elle est indiscutable. Elle n’est point négociable. Et cela depuis la création ce journal. Ils peuvent compter sur notre détermination et notre engagement. Sans faille.

Avec les moyens de bord que nous disposons, nous couvrirons, nous éditons, nous traiterions et nous diffuserions les informations en toute indépendance et en toute liberté. Nous ne bénéficions ni aides des organismes publics quel qu’ils soient, ni d’aucuns mécénats. Nous nous débrouillons avec nos maigres moyens pour assurer la diffusion du journal acoua-info qui nous tient à cœur. C’est le prix de notre indépendance et de leur liberté. C’est notre choix.

En revanche, nous nous engageons à mettre nos idées et nos énergies pour relever les défis de notre société car nous estimons qu’ensemble, nous devrions main dans la main mettre à profit toutes nos compétences, nos savoir-faire pour le bien commun de notre commune. Les chantiers sont nombreux. Chaque jour, les faits divers chroniques qui empoissonnent la vie quotidienne nous rappellent à notre devoir.

M. Kaya, directeur de publication

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 15 =