• 20 January 2019
  • Last Update Jan 16, 2019 3:29
  • Acoua, Mayotte

SAID Maanrifa retrouve son poste à la Mairie de M’tsangamouji

Ce dimanche 20 septembre, les électeurs de la commune de M’tsangamouji ont été rappelé aux urnes pour un remake du vote des élections municipales de 2014, annulé par le Conseil d’Etat dans sa décision rendue en juin dernier. En effet en mars 2014, la liste Les Républicains Ancien UMP conduite par SAID Maanrifa l’avait emporté avec une seul petite voix d’avance devant la liste Ouvoimoja soit 1402 voix contre 1401 pour la la liste conduite par MOLA Issouf dit prince. Cette dernière après avoir avoir déposé une recours a obtenu gain de cause et a cependant espéré renversé la tendance ce dimanche.

On reprend le même

La campagne a battu son plein dans cette commune de nord ouest de Mayotte située entre Acoua et Tsingoni. Mais c’était sans compter sur la détermination des électeurs des 3 villages composant cette commune, où auparavant la songe faisait sa force, mais encore l’agriculture et la pêche. Le taux de participation étant de 66% démontrant l’intérêt de la population à répondre présent à ces élections même communales mais étant importantes. Après le décompte des voix dans les 9 bureaux de la communes, SAID Maanrifa Ibrahim des Républicains l’emportent haut la main avec 1531 voix (58,41%) contre 1090 voix pour la liste Ouvoimoja de Mola, soit une différence de 441 voix.

Le score étant sans appel donc, et le pari était risqué pour les sympathisants de Ouvoimoja qui devront se plier à la décision de la population quand au choix de redonner confiance à Maanrifa. A l’annonce des résultats, la fête a battu son plein dans le camps des Républicains qui au delà du cortège dans les rues de la commune allant de M’liha avec un arrêt au rond point de Chembnyouma village où est originaire Monsieur le Maire, avant de finir avec un grand bal populaire au plateau polyvalent de M’tsangamouji, la capitale. En fin de soirée des discours du maire et de ses compères ont mis tout le monde d’accord.

Et Après !

Les grands projets étant annoncés, notamment l’accompagnement de la jeunesse, l’emploi, la formation, la construction de la Maison des jeunes de Chembenyoumba ou encore les constructions de la maison de pêche de M’liha ou le marché couvert de M’tsangamouji. Dans tout cela, le maire a mis en avant l’intercommunalité en proposant à sa nouvelle équipe de travailler en étroite collaboration avec les communes voisines, le Conseil Départementale et les services de l’État.

En attendant, ce samedi 26 septembre aura lieu la cérémonie d’investiture à la mairie pour une prise de fonction prévu dès lundi, puisque Maanrifa sait que plusieurs dossiers attendent pour le bon fonctionnement de la commune.

Fofana

author
Rédacteur en chef à acoua-info

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =