Voulé à la mahoraise, retrouvaille festif et estival

C’est bel et bien connu, les mahorais adorent le barbecue. Pardon, le Voulé, une sorte de barbecue à la sauce mahoraise. Les mahorais apprécient le Voulé, ce moment chaleureusement convivial, joyeux, festif et d’échange. Ainsi, chaque été, et à chaque fois que le soleil pointe son bout de nez, notamment en métropole, les mahorais s’exaltent. Des sourires pleins les yeux car le soleil est synonyme de barbecue à la mahoraise. En groupe, en famille ou entre potes, le rendez-vous festif est souvent donné au parc.

Quand vient, donc, l’été, les langues savoureuses vibrent. Chaque ville s’empresse d’organiser le plus grand et le plus intéressant Voulé. Le Voulé inoubliable. Le Voulé mémorable. Oui, le défi est immense car la réussite du Voulé conditionne son succès de l’année suivante.

Le Mans, dans la Sarthe, n’est pas en reste. Le week-end du  au  août, l’honneur est aux Acouens. Des amis venant des quatre coins de l’hexagone se sont donnés rendez-vous au parc de la ville d’Allonnes, ville limitrophe du Mans, pour un week-end barbecue. En famille, entre potes, c’est au son de la musique de l’île au parfum et du reggae, que les amateurs et amatrices de Voulé ont scellé durant trois jours le retrouvaille festif et estival. Au menu, comme à l’accoutumée, viande de bœuf, mabawa accompagnés de maniocs et bananes. Des provisions nécessaires et indispensables pour un Voulé digne de ce nom.

Trois jours de fêtes, de beuverie, d’échanges, de chants et danses. Inutile de vous dire que les nuits sont très courtes parfois blanches. Des rires, des fous rires, des sourires embellis à chaque fois ce moment si précieux et si jubilatoire.

C’est à chaque fois, un réel plaisir de partage, de fête et d’amitié. Vivement l’été prochain.

Kaya

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 28 =