Faits divers

Agression sauvage à coup de ciseaux au lycée de M’tsangadoua

Hélicoptère Secours Smur Stade BAssin 8 avril 2021

Le sang a de nouveau coulé aux abords des établissements scolaires de Mayotte. Ces derniers sont devenus depuis une dizaine d’années des théâtres d’agressions et de violences en tout genre impliquant non seulement des élèves mais également des individus étrangers aux établissements. Ce jeudi vers 14H20 au Cité Scolaire du Nord de M’tsangadoua dans la commune d’Acoua, un élève de Première originaire de M’tzamboro a été la cible d’une attaque à coup de ciseaux par une bande de jeunes “à priori originaire de Handréma”, selon un lycéen sur le parking des bus à l’extérieur de l’établissement.

Suite à la violence du choc, la victime s’est effondrée au sol et la paire de ciseaux toujours accrochée à la tête. Rapidement alertés, les services de secours se sont déplacés pour prendre en charge la victime âgé de seulement 18 ans. Sa famille s’est rapidement déplacée pour apporter leur soutien au jeune homme et tenter de trouver des explications à cet “acte ignoble qui pollue la scolarité des élèves Mahorais depuis une dizaine d’années”, s’insurge un parent d’élève dépité. Au vu des événements, le proviseur a décidé d’évacuer sans délai l’établissement, alors que la tension est montée d’un cran.

Les bus en direction de Handréma sont sous surveillance. Un appel au calme a été lancé pour ramener les jeunes à la raison, mais dans le même temps un barrage aurait été érigé à M’tzamboro obligeant les bus et voitures de faire le grand tour du Nord passant par M’tsangamouji afin de rallier Hamjago et les autres localités. La victime fut évacuée par hélicoptère depuis le Stade Bassin d’Acoua vers 16H20 en direction des urgences du CHM Mamoudzou, mais surtout une évacuation sanitaire vers La Réunion serait fort possible.

Après Kahani en début de semaine, c’est M’tsangadoua qui fait reparler de lui dans une île où l’éducation est mise à mal par les violences. Deux ans auparavant suite à des actes de violence aux abords de l’établissement, les parents d’élèves avaient manifesté pour demander plus de sécurité. Mais force est de constater que tout semble à refaire.

Fofana A.

5 Comments

5 Comments

  1. Pingback: Le jeune Miki a succombé à ses blessures - acoua-info

  2. Pingback: Les routes du Nord bloquées - acoua-info

  3. Pingback: La population s'organise face à l'insécurité - acoua-info

  4. Pingback: Le Nord de nouveau paralysé - acoua-info

  5. Pingback: Une marche blanche ce samedi - acoua-info

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top