Nécrologie

Baridja est parti

La nouvelle est tombée ce dimanche peu avant 08H00 depuis le Centre Hospitalier de Mamoudzou. Ridjali Salim plus connu sous son pseudo Baridja a rendu l’âme.

Ce frère de Toumbou, Riziki, Michel ou Soumaïla Baban Toumbou (N’ga) âgé d’une soixantenaire d’années était un personnage atypique.

Mis à part son handicap dû à un accident qu’il a contracté à l’âge de ses vingt ans, Baridja s’est parfaitement intégré dans la vie du village.

Sur le plan culturel et social, il faisait de son mieux pour marquer sa présence. Il sillonnait les routes du village et prenait par aux grands débats intéressants la vie de la société au carrefour Adobé ou à la plage Tapalalahi.

Aventurié, il a eu 2 enfants il y’a plusieurs années qui sont désormais majeurs à Dzoumogné.

Il s’était remarié il y a une dizaine d’années à Acoua.

Affaibli physiquement depuis plusieurs années, il s’est réfugié dans le quartier Lazaret auprès de son frère Toumbou, avant de revenir au domicile familial non loin de la mairie d’Acoua.

Il a été admis à l’hôpital de Mamoudzou depuis quelques jours.

Acoua perd alors une très grande personnalité comme ce fut le cas depuis quelques semaines.

L’enterrement aura lieu ce dimanche vers 15H30 au cimetière familial Lazaret à Acoua.

Toute la rédaction d’acoua-info s’associe à la douleur de la famille et des proches pour les adresser ses sincères condoléances.

La Rédaction.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top