Nécrologie

Chèba est parti

C’est avec une immense tristesse qu’on a appris le décès de Said Harouna, le père de Toirfiya, de Assuhabi (3×5) et Anli depuis la résidence familiale partageant quasiment la même cour que l’école Acoua 1, situé dans le quartier M’tsangani.

Ce soixantenaire (63 ans) était plus connu par ses pseudonymes Marimba, mais également Chèba.

Homme de terrain, il s’est mis à la disposition de la communauté. Disponible et débrouillard, il n’hésiait pas à sillonner les routes et chemins du village pour partager ses expériences.

Amoureux de la pêche, de la nature et de la maçonnerie, Chèba faisait également figure de gardien de la plage Acoua 1, où il passait ses nombreux temps libre pour palabrer sur les bancs ou sous le kiosque avec les hommes de sa génération, mais pas que.

De loin ou de près, cet ancien agent du SICTOM Nord à la retraite se faisait remarquer par ses rires interminables.

Droit dans ses bottes, ce grand frère de Oumar Poudjou était le “jeune grand père parfait“, rempli d’humour.

Les obsèques auront lieu ce lundi après la prière de Dhûr (vers 12H30) le chemin du Bonsoleil à Acoua.

Toute la rédaction d’acoua-info s’associe à la douleur de la famille et des proches pour les adresser ses condoléances attristées.

La Rédaction.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top