Coronavirus

Coronavirus (Covid-19) : Recommandations au grand public

L’ARS vous rappelle que vous sauvez des vies en restant chez vous !
Respectez le confinement et les règles de distanciation sociale pour :
– Vous protéger et protéger les autres
– Casser les chaînes de transmission
– Réduire l’impact du nombre de malades en ville et à l’hôpital

Résumé : ce qu’il faut savoir

Comment savoir s’il faut appeler le 15, son médecin ou aller à l’hôpital ?

En phase épidémique, les patients sont désormais invités, en cas de symptômes évocateurs du Covid-19 (fièvre, toux, douleurs articulaires…), à contacter leur médecin traitant. Si la maladie s’aggrave (essoufflement, difficultés respiratoires) il faut contacter le SAMU-Centre 15.

En cas de doute, il faut donc désormais privilégier l’appel vers son médecin traitant, et ne réserver le 15 qu’aux appels d’urgence. En tout état de cause, il ne faut pas se rendre à l’hôpital, pour ne pas surcharger les équipes médicales et ne pas risquer de transmettre le virus.

Symptômes et prises en charge

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et la toux.

La perte brutale de l’odorat, sans obstruction nasale et disparition totale du goût sont également des symptômes qui ont été observés chez les malades.

Chez les personnes développant des formes plus graves, on retrouve des difficultés respiratoires, pouvant mener jusqu’à une hospitalisation en réanimation et au décès.

Vous pensez avoir été exposé au Coronavirus COVID-19 et avez des symptômes ?

Automédication et traitement

Si j’ai des questions relatives à mes traitements en cas de COVID-19 : je ne pratique pas l’automédication. Je me renseigne sur https://www.covid19-medicaments.com/

Evitez toute automédication !

Le traitement d’une fièvre ou des douleurs dans le cadre du COVID19 repose sur le paracétamol, sans dépasser la dose de 60mg/kg par jour et de 3g/jour. Les ventes de paracétamol, seul médicament recommandé contre la fièvre et la douleur dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, sont limitées par les autorités sanitaires pour éviter la pénurie.

L’ANSM a annoncé ce mardi 17 mars la limitation à une seule boîte par patient en bonne santé et deux boîtes pour ceux qui présentent des symptômes de douleur ou de fièvre. Une mesure pour éviter des achats de précaution qui pourraient déboucher sur une pénurie de ces produits. Par ailleurs, l’ANSM annonce l’arrêt des ventes sur internet du paracétamol ou ibuprofène.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens doivent être proscrits ! (nurofen, ibuprofen, advil, antadys…).

Evitez la prise de corticoïdes sans indication médicale stricte.

Au moindre doute, appelez votre médecin traitant ou pharmacien pour un avis adapté à votre situation.

Cette recommandation fait suite aux signalements de plusieurs évènements indésirables liés à l’utilisation des anti-inflammatoire non stéroïdiens chez des patients atteints de covid19 et fait écho à une recommandation antérieure datée d’avril 2019 par l’ANSM qui suggérait le rôle aggravant de ces AINS en cas d’infection.

Sont concernés tous les médicaments AINS avec une indication antalgique et/ou antipyrétique: notamment l’acide tiaprofénique, l’acide méfénamique, acide niflumique, l’alminoprofène, le diclofénac, le fénoprofène, le flurbiprofène, l’ibuprofène, le kétoprofène, le morniflumate et le naproxène.

6 Comments

6 Comments

  1. Pingback: Coronavirus. L'Hôtel de Ville désinfecté - acoua-info

  2. Pingback: Coronavirus. L’Hôtel de Ville désinfecté – ShongaPeople

  3. Pingback: Les héroïnes invincibles qui s'ignorent : quand une "mzouguette" fait un don de masque à une famille vivant à Mayotte ! - acoua-info

  4. Pingback: Coronavirus. Ce putain de virus tue ! – ShongaPeople

  5. Pingback: Choquant. Irresponsable - acoua-info

  6. Pingback: Les tests face au Covid-19 - acoua-info

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News populaires

To Top