Nécrologie

Décès de Maman Fahari.

Les tristes nouvelles s’enchaînent du côté d’Acoua. Le mois de septembre 2022 commence difficilement.

Tôt ce jeudi matin on apprend la disparition de Fatima Madi Ousséni, plus connue sur son statut de Maman Fahari.

Habitante du quartier Koudjouni, Maman Fahari, octogénaire faisait figure de la gérante du quartier.

Comme des nombreuses femmes de sa génération, elle a été bercée dans le Maoulida Chengui.

Très sociable, elle était mère de Fahardine, Abou, Madadi, Mahaboubi, Sidou, ou encore, Moina, Soihibou (Duga), Satchwell, Saïd ou Oidianti.

Elle a élevé ses enfants ainsi que les nombreux enfants du quartier des mains de maître, comme l’école coranique qu’elle a dirigé plusieurs années durant.

Très affaiblie depuis le décès de son défunt mari Harithi Souffou, Baban Fahari (voir acoua-info du 02 mars 2022 ), elle a reçu de nombreuses visites pour la réconforter, mais hélas.

Après quelques séjours à l’hôpital, elle est rentrée à domicile auprès de ses proches et entouré de ses nombreux petits enfants.

Sa disparition ce jeudi matin laisse des nombreuses familles à Acoua, à M’liha dont elle est originaire, M’tsangamouiji, M’tsangadoua, … endeuillées.

L’enterrement devrait avoir lieu ce jeudi aux alentours de 13H00 au cimetière Madirou à Acoua.

Le village d’Acoua comme des nombreuses localités de l’île perdent leurs aînés.

Toute la rédaction d’acoua-info s’associe à la douleur de la famille et des proches pour les adresser ses condoléances les plus attristées.

La Rédaction.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top