Chrono

Greta Thunberg de retour sur les bancs de l’école

L’heure de la rentrée a sonné pour Greta Thunberg. Après une année sabbatique pour défendre le climat, la jeune militante écologiste suédoise a annoncé, lundi 24 août, qu’elle retrouvait les bancs de l’école. “Je me sens tellement bien d’être enfin de retour à l’école!”, s’est exclamée l’adolescente de 17 ans sur Twitter, sac sur le dos et vélo à la main. Elle n’a pas précisé dans quel établissement, ni dans quelle ville, elle comptait poursuivre sa scolarité.

Scolarisée jusqu’à juin 2019 en neuvième année (l’équivalent de la classe de troisième en France), Greta Thunberg a souvent suivi ses cours à distance cette année-là en raison de ses nombreux déplacements. Alors qu’elle devait faire son entrée au lycée à la rentrée 2019, la militante avait annoncé prendre une année sabbatique pour se rendre à la COP25 prévue à Santiago du Chili puis annulée en raison des graves troubles sociaux et finalement déplacée à Madrid.

Greta Thunberg, née le 3 janvier 2003 à Stockholm (Suède), est une militante écologiste engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique. Elle acquiert une renommée internationale pour ses actions militantes et plusieurs interventions et discours, dont notamment un discours au siège de l’Organisation des Nations Unies, en confrontant les décideurs politiques à la crise existentielle résultant du changement climatique auquel l’humanité doit faire face.

Elle proteste durant l’été 2018 devant le Parlement suédois, à l’âge de 15 ans, contre l’inaction face au changement climatique. En novembre 2018, elle lance la grève scolaire pour le climat (Skolstrejk för klimatet). Le mouvement se propage dans le monde entier après son discours à la conférence de Katowice de 2018 sur les changements climatiques (COP24), en décembre de la même année.

En 2019, il y a eu plusieurs manifestations multi-villes coordonnées impliquant plus d’un million d’étudiants chacune. Pour éviter de voler en avion, Greta Thunberg navigue en mer jusqu’en Amérique du Nord où elle assiste au sommet des Nations Unies sur l’action climatique de 2019. Dans son discours, elle prononce le « How dare you ? » (« comment osez-vous ? ») en question aux politiques, expression largement reprise par la presse et, souvent détournée, dans la culture populaire.

Elle reçoit plusieurs prix et distinctions pour son militantisme. Elle fait la couverture du magazine Time en mai 2019, qui lui décerne le titre de personnalité de l’année 2019. Son influence sur la scène mondiale est décrit comme l’« effet Greta Thunberg » par The Guardian et d’autres médias. Elle est dans la liste Forbes des 100 femmes les plus influentes au monde (2019) et a deux nominations consécutives pour le prix Right Livelihood (2019 et 2020).

Son discours radical et son ascension à une renommée mondiale a fait d’elle un symbole pour de nombreux écologistes, mais aussi la cible de nombreuses critiques et réactions, parfois violentes.

Greta Thunberg de retour sur les bancs de l’école
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top