Coronavirus

La France replonge dans le confinement

Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi soir une nouvelle période de confinement de quatre semaines, jusqu’au 1er décembre au moins, avec des adaptations dans les départements et territoires d’Outre-mer. Il sera cependant moins rigide qu’au printemps, avec le maintien des établissements scolaires ouverts et la possibilité de travailler. La deuxième vague sera “plus dure et plus meurtrière” que la première, a-t-il alerté.

“Il faut retrouver à partir de vendredi le confinement qui a stoppé le virus au printemps, au moins jusqu’au 1er décembre”, a déclaré Emmanuel Macron, soulignant que l’Europe entière était frappée par cette deuxième vague. “Dans ce contexte, ma responsabilité est de protéger tous les Français”, a déclaré le président, listant les personnes et choses à protéger en priorité : les plus âgés, les plus jeunes, les plus modestes, les soignants mais aussi l’économie. “Rien n’est plus important que la vie humaine pour nous”, a assuré Emmanuel Macron.

“Nos enfants ne doivent pas être privés d’instruction”, a asséné le Président. Les écoles, collèges, lycées seront ouverts mais avec un protocole sanitaire renforcé. Par contre, les facultés seront bien fermées et passeront aux cours en ligne. Ce confinement signe le retour de l’attestation dérogatoire de sortie : “sortir de chez vous uniquement pour travailler, faire vos courses, vous rendre à un rendez-vous médical…” sont des cas possibles pour se rendre hors de son domicile.

Comme au printemps, il ne sera plus possible de se déplacer d’une région à l’autre à partir de la fin de cette semaine, “à l’exception des retours de vacances de la Toussaint”, a précisé le Président. Comme au printemps, les commerces non-essentiels seront fermés. Les bars, les restaurants aussi. EN revanche, les guichets des services publics, usines, exploitations agricoles, bâtiments et travaux publics resteront ouverts. L’activité économique devra continuer “avec plus d’intensité, car l’économie ne doit ni s’arrêter ni s’effondrer”, a soutenu le Président.

La France replonge dans le confinement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top