Mairie Acoua cadenassé par BCA 25 11 2020
Société

La mairie d’Acoua bloquée par les basketteurs

Tôt ce mercredi matin vers 05H30 les dirigeants et quelques joueurs du club Basket Club d’Acoua (BCA) ont cadenassé le grand portail de l’Hôtel de ville afin de demander à être entendus par les autorités municipales. Le point de la réclamation reste cette épineuse question de terrain de jeu. Le gymnase tant attendu et promis est toujours attendu depuis la destruction de l’ancien plateau polyvalent depuis plus de trois ans par l’ancienne majorité municipale.

Cependant, une nouvelle saison a déjà débuté et les jeunes sportifs d’Acoua, tant les basketteurs que les handballeurs ne savent toujours pas où recevoir leurs adversaires. M’tsahara étant éloigné mais surtout saturé après les travaux du plateau de M’tzamboro. Ou encore Tchanga après la démolition du plateau de Chembényoumba où évoluait HCA depuis deux saisons.

Le chantier du nouveau plateau couvert tant promis n’a toujours pas débuté et aucune précision n’est à prévoir. Le site étant devenu un parking où stationnent voitures et conteneurs, en attendant la délibération, porte les Manzarakas. Dans une lettre ouverte adressée au nouveau maire d’Acoua Hanaffi Marib, les dirigeants de BCA ont demandé à s’entretenir avec la majorité ou l’adjoint chargé des Sports et de la Culture Balkia Bé M’bouchi (DJ Facile) pour connaître les avancées de ce projet tant attendu par toute une jeunesse, mais au vue du silence des autorités, il a fallu passer à l’action.

C’est donc chose faite après le préavis de la semaine dernière. Tôt ce matin, les employés de la mairie ont trouvé le portail cadenassé, impossible d’accéder à la mairie ou même à l’agence postale, sachant que la fin du mois est tombée pour les allocations. Une petite sonorisation et quelles banderoles où on pouvait lire “Sport en danger. Déjà 3 ans sans plateau. Jeunesse en danger.” Avertis par la police municipale, le maire Marib Hanaffi, l’adjoint au sport Balkia (DJ Facile), Salama Abdoulkarim, le Directeur du service technique Maoudjoudi (Chilavert), ainsi que plusieurs autres personnalités ont fait le déplacement pour tenter une négociation mais la délégation a refusé d’être reçue à la mairie, préférant se rencontrer ailleurs pour les pourparlers.

Mais après près d’une heure de rencontre dans la salle de réunion de la mairie, la municipalité s’est cantonnée sur sa position. Une négociation infructueuse selon les responsables du BCA puisqu’aucune proposition concrète n’est sortie. “La mairie se disant presqu’à sec financièrement, n’a rien d’autre à proposer qu’un contact avec la société MAMI pour relancer l’électrification du plateau de M’tsangadoua en attendant de relancer le chantier du plateau couvert d’Acoua”, se désole un dirigeant de BCA très remonté.

Toutefois, des réponses significatives sont attendues d’ici le 14 décembre sans quoi une grosse manifestation agitera durant les vacances de Noël avec cette fois tout le monde sportif uni (HCA, BCA et RDN) pour exiger plus de réalisations à la nouvelle municipalité.

Outre le plateau qui ne pointe toujours pas son bout de nez, le Stade Bassin qui se dégrade sous la boue, clôture dégradée et lumière hors service depuis près de deux ans devra occuper les prochaines discussions. La manifestation est suspendue mais le Kashikazi risque d’être athlétique avec les sportifs qui ont promis de revenir en force.

Fofana A.

La mairie d’Acoua bloquée par les basketteurs
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News populaires

To Top