Police municipale Acoua 06 01 2021
Sécurité

Le comité JMK reçu ce matin à la mairie

Suite aux nombreux cambriolages ou tentatives qui ont eu ces derniers jours à Jamaïque ou M’roni Popo, les habitants de ce paisible JMK (Jamaïque Manga Bé et Cavani) ont tenu à montrer leur ras-le-bol. Tôt ce mercredi matin, un comité composé d’une dizaine de personnes ont fait irruption à l’Hôtel de ville d’Acoua pour se faire entendre et exiger des solutions radicales pour enrayer ces cambriolages et vols incessants qui nuisent à la tranquillité du village.

En l’absence de l’élue chargée de la sécurité, Madame Saanda Sarati, mais également du maire Hanaffi Marib, une rencontre a tout de même eu lieu. Après de longues minutes d’attente sans pour autant troubler le fonctionnement de la mairie, les membres du comité ont été reçus par Ankimati Ousséni l’élue chargée des affaires scolaires, Chaki (Inzoudine Assani), conseiller municipal, Toba le nouveau DGS mais également en présence de Tapie, chef de la police municipale ainsi que de son adjoint Voltaire.

Près de deux heures et demie d’échanges plus tard, plusieurs pistes ont été évoquées : l’application de deux arrêtés de couvre-feu à faire appliquer dans la commune. Celui de la préfecture qui commence à 18h00 et l’autre de la mairie qui commence à 20h00 jusqu’à 06H00 du matin. Nommer des référents dans chaque quartier pour lutter contre l’insécurité et les cambriolages et vols, convoquer les parents de chaque enfant impliqué des faits criminels, délictuels ou simples infractions afin de les mettre devant leurs responsabilités. La création d’une section féminine de sécurité à l’instar du comité masculin dont les résultats sont encourageants.

Cependant, le portable de service de la police municipale 0639 95 99 98, joignable H24 est mis disposition de la population en cas de nécessité. Même si la sécurité étant l’affaire de tous, la population est appelée à la vigilance. Ceci étant, la vacation horaire de la police municipale est de plus en plus remise en cause. En attendant, les habitants du quartier Jamaïque n’ont pas dit leur dernier mot, puisque la question des chiens d’attaque des délinquants et des voleurs et des chiens errants, un autre fléau n’a pas été abordée.

Les habitants de la commune d’Acoua espèrent vivre paisiblement et aisément loin des agitations qui frappent actuellement plusieurs localités de l’île.

Fofana A.

Le comité JMK reçu ce matin à la mairie
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News populaires

To Top