Nécrologie

Le grand Foundi Antoissi s’en est allé

La nouvelle est tombée tôt ce samedi matin depuis le quartier Cavani à Chiconi. Antoissi M’dallah Mari, centenaire, frère du feu Madi M’dallah Mari (Baban Boura), père de Zarouki ou Mahamoud Antoissi a fermé les yeux définitivement. Ce grand Homme originaire d’Acoua qui s’est installé à Chiconi depuis près d’un demi-siècle n’est pas arrivé les mains vides.

Grand instructeur, il a été un grand Foundi d’école coranique mais surtout un grand Halifa de Miridi Chadhouli. Durant plusieurs années tous les jeunes du secteur venaient suivre ses enseignements coraniques et de Dahira. Incontournable, jusqu’au dernier moment de son existence les gens venant des quatre coins de Mayotte lui rendre visite sur son fauteuil en raison de ses problèmes de déplacement.

Dès l’annonce de son décès, des centaines de personnes venant de toute l’île se sont rendus à Chiconi pour rendre un dernier hommage à ce grand Homme qui a fait la fierté d’Acoua et de Chiconi, sa ville d’adoption.

L’enterrement aura au lieu au cimetière de Chiconi vers 13H00. Toute la rédaction d’acoua-info s’associe à la douleur de la famille et des proches pour les adresses ses sincères condoléances.

Fofana A.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top