Nécrologie

Le grand Jack Passe est parti

C’est avec tristesse et beaucoup de peines que les habitants de Mayotte ont appris le décès de Jack Passe, un homme remarquable et apprécié par l’ensemble de la population. Arrivé à Mayotte au début des années 80, il ne quittera plus l’île devenue sa nouvelle terre d’accueil.

Professeur de sports au lycée Bamana à Mamoudzou, Jack Passe a côtoyé plusieurs générations qui pleurent aujourd’hui sa disparition. Pour marquer son implication et son amour de la vie quotidienne Mahoraise Jack Passe mettra en lumière la fameuse et mythique course de pneus (la formule 1 Mahoraise, ose-t-on le dire fièrement) dont il devient l’illustre organisateur, qui depuis près de 40 ans fait la fierté de toutes les générations.

Monsieur Passe, passionné de la mer, finira par épouser une Mahoraise et depuis 15 ans, a créé le festival de l’image sous-marine, faisant découvrir au monde entier la richesse et la beauté du lagon de Mayotte, en organisant des festivals mais également des concours de dessins pour les plus jeunes dont la finalité était de dessiner la vie du lagon Mahorais, l’un des plus beaux du monde.

Disponible, généreux et très avenant, il n’est pas rare de le croiser sur les routes de Mamoudzou effectuant son jogging matinal. Jack Passe laisse s’en est allé ce dimanche à Marseille des suites d’une longue maladie. Les lieux des obsèques restent encore inconnus en raison des difficultés liées à l’épidémie de Covid-19, avec les nombreux avions cloués au sol.

Toute la rédaction d’acoua-info s’associe à la douleur de la famille, des proches et de tous les Mahorais pour les adresser ses condoléances les plus attristées.

Fofana A.

Le grand Jack Passe est parti
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Festival de l’Image sous-marine à la Place de la République - acoua-info

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News populaires

To Top