Société

Le Nord de nouveau paralysé

Barrages contre l'insécurité Acoua 16 04 2021

Après M’tsangadoua hier, le barrage routier s’est déplacé du côté du lieu-dit Bonsoleil jusque avant l’intersection de Mayévarano. Les manifestants excédés par l’insécurité galopante ces derniers temps au niveau des établissements scolaires et dans Mayotte en général demandent par la prise en main de la sécurité aux abords des établissements scolaires mais aussi dans l’île de Mayotte par les autorités.

Le barrage de Bonsoleil a été érigé tard dans la nuit vers minuit. Un gros arbre à été abattu pour bloquer la circulation dans les deux sens Acoua-M’liha. Une équipe de vaccination anti-Covid qui devait partir à l’ancien dispensaire d’Acoua a dû rebrousser chemin et annuler son opération. Même constat du côté de Handréma. La circulation est fortement perturbée pour la même cause. Impossible de rentrer ou sortir de Handréma.

Une délégation s’est rendue dans la commune de M’tsangamouji pour sensibiliser le plus grand nombre de personnes à cette épineuse question d’insécurité. Selon les prises de position, les barrages d’Acoua et de Handréma devraient faire des bonds en avant aux carrefours de Dzoumongné et de Milou entre M’tsangamouji et Tsingoni.

Le scénario de grève générale contre l’insécurité de 2018 avec le blocage de l’île durant près de deux mois semble être de retour.

Fofana A.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top