Municipales

Les associations sportives reçues dimanche

Ce dimanche vers 09H00, la nouvelle équipe municipale d’Acoua a reçu les associations sportives et culturelles à une réunion pour mener des réflexions sur la situation des équipements sportifs de la commune. Après l’ouverture de séance par Bé M’bouchi Balkia l’adjoint au maire chargé de sport et de la culture qui préconise la nécessité de travailler ensemble avec les associations pour relever le niveau du sport dans la commune, c’est au tour de Maoudjoudi (Chilavert) le directeur technique de tracer les grandes lignes des difficultés rencontrées par les différents équipements de la commune.

Mais le point qui a suscité plus de débats est sans doute l’épineux futur gymnase départemental, ou plateau couvert. Le dossier semble en bonne voie selon le directeur technique qui s’entretiendra lundi prochain avec le bureau d’études en charge du dossier. L’entreprise chargée des opérations est déjà désignée même si une entreprise du secteur classée second aurait formulé un recours en annulation quand à l’attribution du ce marché estimé à près de 4,5 millions d’euros dont 3,7 millions d’euros ont déjà été subventionnés.

Par ailleurs, un apport de près de 900 000 euros est recommandé à la mairie d’Acoua pour enfin lancer les travaux. Mais la question réside tout de même : Où trouver l’argent pour démarrer le chantier qui techniquement devrait débuter d’ici quelques semaines voire quelques petits mois pour être achevé dans un an et demi, même deux ans ? En attendant, les clubs HCA et BCA devront prendre leur mal en patience. La solution serait la rénovation du plateau de M’tsangadoua sous réserve de l’accord de l’ancienne structure SMIAM en rapport avec le terrain où abrite l’équipement.

Quelques travaux quant à la rénovation et la sécurisation du Stade Bassin d’Acoua devenu une piste d’auto-école, ou même un lieu de consommation d’alcool et de drogue le soir. Également d’autres travaux à l’étude pour la mise aux normes du stade de M’tsangadoua où plus de 300 000 euros sont prévus pour des vestiaires, un anneau pour une piste athlétique en vue d’un stade régional, un dossier lancé depuis décembre 2019 dans le Contrat de Convergence 2020.

En tout état de cause, les associations ont promis de ne rien laisser au hasard, et la pression sera en permanence maintenue pour maintenir le cap et enfin “obtenir des équipements sportifs dignes de ce nom, dignes des clubs amateurs français”, comme l’avait souvent martelé le nouveau maire Marib durant la campagne électorale.

Fofana A.

Les associations sportives reçues dimanche
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top