Société

Les sportifs bloquent la mairie.

Tôt ce lundi matin, les associations sportives d’Acoua ont montré leur colère devant l’hôtel de ville pour réclamer plus de considérations. Plusieurs revendications dont le plateau sportif, la réfection du stade Bassin mais également la jeunesse en général sont sur la table.

Les administrés ainsi que les fonctionnaires de la mairie ont été surpris par la fermeture du portail de l’hôtel de la ville.

La faute aux sportifs en colère. Très remontés par les paroles non tenues de leurs représentants concernant les infrastructures sportifs.

Le projet du gymnase devenu plateau sportif qui n’a toujours pas vu le jour. Des études, des réunions avec des bureaux d’études qui n’en finissent pas ont poussé les amoureux du basket (BCA), Handball (HCA), (VCN) volley-ball à perturber le bon fonctionnement de l’institution communale.

Le football n’est pas en reste.

Des représentants de la discipline (Racine du Nord) ont également été de la partie pour non seulement soutenir leurs collègues mais également réclamer des travaux de réfection du stade Bassin.

Ce dernier est devenu “une piscine olympique“. Des nombreuses rencontres ont été annulées, voire arrêtées pour cause d’intempéries ou intrusions. La clôture est défaillante dans les différents coins du stade.

La sécurité est défaillante pour les pratiquants ainsi que des arbitres.

Toujours pas de négociations.

Vers 09H00, le portail a été entre ouverte. Quelques élus ainsi que le DGS Toba ont tenté une approche par les négociations, mais sans succès.

L’accès à l’institution est possible, pour l’heure uniquement à pieds et pour les urgences.

Une sonorisation est installée à l’entrée avec des prises de paroles. Un autre véhicule avec un micro fait le tour de la localité pour sensibiliser plus de personnes.

Des banderoles, des affiches sont accrochés à l’entrée ainsi que le long de la cour.

Les manifestants comptent conduire le mouvement tant que leurs revendications restent au stade de promesses sans fin.

La dernière manifestation remonte au 25 novembre 2020 pour les mêmes revendications.

“Depuis que des promesses. Ça va faire 5 ans qu’on joue à l’extérieur que nos équipes de jeunes et équipes féminines se meurent. Nos supporters nous ont abandonné. On n’arrive plus mobiliser nos forces, les déplacements coûtent chers chaque week-ends. Nos élus fleurissent que par des promesses”, se désole un dirigeant du HCA.

Deux véhicules de la gendarmerie de M’tzamboro sont sur place pour anticiper tout trouble.

En attendant les vacances de pâques commencent sur des chapeaux de roue.

La Rédaction.

Les sportifs bloquent la mairie.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News populaires

To Top