Chrono

Mort d’un noir après une violente interpellation aux États-Unis

Une interpellation violente d’un homme noir par la police à Minneapolis a indigné les réseaux sociaux. La scène, filmée lundi soir durant dix minutes par une passante sur Facebook Live, montre George Floyd, âgé d’une quarantaine d’années, plaqué au sol sur le ventre par un policier qui l’immobilise avec un genou sur le cou.

L’homme se plaint pendant de longues minutes de ne pas pouvoir respirer et d’avoir mal, tandis que l’agent, un Blanc, lui dit de rester calme. Un second policier tient à distance les passants qui commencent à s’emporter alors que George Floyd ne bouge plus et semble inconscient.

Ce drame a déclenché la colère des habitants de Minneapolis. La famille de George Floyd a dénoncé un usage « excessif et inhumain » de la force et accusé la police de racisme. « Les quatre agents de la police de Minneapolis impliqués dans la mort de George Floyd ont été renvoyés », a annoncé sur Twitter le maire de la ville, Jacob Frey, estimant que « c’était la bonne décision ».

« Etre Noir aux Etats-Unis ne devrait pas être une condamnation à mort », a-t-il déclaré auparavant lors d’une conférence de presse, affirmant qu’il était normal que les gens soient en colère. Mardi, des passants se recueillaient et déposaient des fleurs à l’endroit de l’interpellation, alors que d’autres arboraient des affiches implorant la police d’« arrêter de tuer des Noirs ».

Mort d’un noir après une violente interpellation aux États-Unis
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Le policier mis en cause dans la mort de George Floyd a été arrêté et inculpé - acoua-info

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top