Gendarme réserviste Soumaila Madi médiallé défence nationale
Décoration

Soumaïla Madi décoré de médaille de La Défense

Le 14 juillet, jour de la Fête nationale célébrée à Mayotte comme en France métropolitaine, est une occasion de décorer des militaires dévoués dans leurs missions. Dans le corps de la gendarmerie, à l’issue du traditionnel défilé militaire, des gendarmes ont été décorés de médailles de mérites et de la défense dans la cour de gendarmerie de Mamoudzou. Parmi eux, un réserviste de 41 ans originaire d’Acoua : le gendarme Soumaïla MADI.

Entré dans la réserve de la gendarmerie en avril 2018, le désormais médaillé de La Défense nationale, a effectué sa préparation militaire de Gendarmerie (PMG) à l’école de gendarmerie de Mont de Marsan, dans le Sud-Ouest de la France. Attiré par le métier, l’uniforme et les valeurs de la gendarmerie dès son plus jeune âge, le gendarme réserviste Soumaïla MADI aspire à gravir les échelons.

Après avoir échoué à un concours de sous-officiers alors qu’il était encore lycéen, Soumaïla MADI a décidé de s’engager dans la gendarmerie car il voulait “aider, protéger, servir et honorer le drapeau”. Un engagement déclenché et amplifié à la suite de l’attentat de Nice le 14 juillet 2016. Le jour de l’anniversaire de sa fille.

La médaille de la Défense nationale est une décoration militaire française. Elle récompense les services particulièrement honorables rendus par les militaires (d’active et de réserve) pour leur participation aux activités opérationnelles ou de préparation opérationnelle des armées et les interventions au profit des populations.

Kaya A.

Soumaïla Madi décoré de médaille de La Défense
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News populaires

To Top