Faits divers

Un autre cambriolage dans la nuit de mardi à mercredi

Nous vous en parlions dans notre édition d’hier d’un cambriolage commis vers 02H00 du matin dans une habitation au quartier Marouvatou où des individus porteurs de masques Covid-19 ont pu repartir avec un ordinateur portable, et ont été mis en fuite par les cris de la propriétaire qui a trouvé refuge dans la chambre de son fils.

Un autre vol par effraction a eu lieu dans les mêmes créneaux horaires de cette nuit de mardi à mercredi dans le quartier Bandrani, selon la soeur de la victime. Des individus masqués ont forcé la porte en bois d’entrée de la maison avec l’aide d’un pieds de biche certainement, et ont pu pénétrer à l’intérieur, alors que la propriétaire et ses enfants n’avaient rien entendu. Le butin est cette fois lourd.

Les malfrats se sont, en fait, emparés de deux ordinateurs portables, quatre téléphones portables, des vêtements et des chaussures de marque ont été chargés dans un écobag jaune récupéré sur place, toujours selon la soeur de la victime très touchée par cette affaire. Ce n’est qu’après le départ des voleurs que la maîtresse des lieux s’en était rendu compte. Pas de bol pour son fils qui est rentré depuis quelques jours de la métropole pour les vacances dans son île natale qui traverse des périodes sombres ces dernières années.

La victime devrait aller porter plainte dans la semaine à la brigade de M’tzamboro. Existe-t-il un lien entre le vol de Marouvatou et celui de Bandrani ? Le mode opératoire semblerait similaire. Tout porterait à croire qu’une bande de voleurs sévit dans le village après un bon moment de répit. La vigilance devrait être de mise.

Fofana A.

Un autre cambriolage dans la nuit de mardi à mercredi
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top