Sapeurs pompiers 22 10 20200
Faits divers

Un feu d’habitation à M’tsangani

Une fois n’est pas coutume à Mayotte, c’est le détecteur de fumée de la maison qui a donné l’alerte vers 13 heures. La propriétaire, fraîchement revenue de la métropole se trouvant à côté de sa maison, a tout de suite compris que la fumée provenait de chez elle. Cette dernière a vite alerté le voisinage et les passants qui se sont mis à pieds d’oeuvre pour venir à bout de cet incendie avec les moyens du bord.

Le mari, conseiller municipal et enseignant à l’école Acoua 1, alerté en plein cours, a dû quitter en catastrophe ses élèves pour rejoindre son domicile et participer à l’opération de sauvetage des biens en compagnie des riverains. Après 20 à 30 minutes de lutte avec les moyens du bord, à l’aide des tuyaux d’arrosage, seaux d’eau, la solidarité villageoise a permis de maîtriser la flamme avant l’arrivée des sapeurs-pompiers de la caserne d’Acoua.

Le feu serait d’origine électrique lié au câblage. Une chambre entière aurait été dégradée par la flamme et heureusement que les dégâts ne sont que matériels. Plus de peur que de mal, dans une île où les constructions et les normes de sécurité sont encore loin du standard légal.

Fofana A.

Un feu d’habitation à M’tsangani
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top