Éditorial

Vive GVA d’Acoua !

Rien ne vaut les produits du terroir. Les produits frais locaux et de saison sont meilleurs et bons pour la santé. C’est incontestable. C’est véridique. GVA d’Acoua, cette délicieuse structure coopérative Agricole a, depuis sa création, fait la fierté de notre village. Ce groupe de Vulgarisation a la vertu du goût et de saveur chevillé au corps. Il a déjà fait ses preuves.

Grâce à GVA, les dimanches de Marché Paysan étaient un rendez-vous que nous ne pouvions rater pour rien au monde. Dès le matin, des produits locaux de saison divers et variés étalés devant nos yeux ont délicieusement attiser notre gourmandise. Nous avions l’eau à la bouche devant ces saveurs et gouts exotiques à chaque fois. GVA a fait l’honneur de l’agriculture digne ce nom : nature et bio. Vous étiez notre référence en la matière. Cette agriculture qui vous passionne et qui vous enthousiasme. Cette culture agricole que vous partagiez avec engouement et avec passion à vos visiteurs du dimanche. Nous vous admirions.

Nous n’avions cessé de relater ici vos activités, vos actualités, vos projets et vos ambitions pour l’agriculture locale. Avec l’encre de nos stylos, nous avions inlassablement versés sur votre attachement aux produits de terroir, vos motivations sans faille et votre amour de la terre. Sachez qu’au-delà de notre devoir d’informer, vous avions éprouvé un immense plaisir de pointer notre regard admiratif et aguicheur dans ce flot de goûts de saveurs que vous nous exposiez.

Nous étions convaincus dès le début que GVA n’était pas un “OVNI”. Nous y croyions parce que rien ne vaut les produits du terroir. Et vous en aviez fait votre bataille. Votre passion malgré les épreuves et les difficultés rentrées ici ou là. Vous nous aviez régalés. Vous nous aviez nourris de vos plats, légumes et fruits délicieux et succulents. Nous vous aviez faits aimer nos spécialités culinaires locales. Des merveilles qui nous entourent. Des joyaux indéniables de notre patrimoine gastronomique.

Vous aviez démontré que ces produits sont meilleurs et bons. Et que c’est notre salut de bien-être alimentaire. Nous aviez prouvé qu’acheter et manger les produits locaux a de nombreux avantages, notamment pour la santé et l’environnement. Nous n’avions manqué aucun Marché Paysan. Nous les avions immortalisés. Nous les avions traités et diffusés. Et à chaque fois, c’était un plaisir. Une réelle jubilation. Nous n’en avions raté aucune miette. Aucune saveur. Et aucun goût.

A notre manière, nous avions porté haut et fort ce GVA que nous admirions. Cette magnifique initiative portée par des hommes et femmes de ce village. Des hommes et des femmes foncièrement attachés aux produits de la terre. Des hommes et femmes, jeunes et adultes amoureux de la nature et de la culture du sol. Au milieu de ces innombrables épices et goûts savoureux, nous avions pointé l’objectif pour figer l’instant de pur bonheur. Mais aussi et surtout pour garder un souvenir infini de ces moments de communion avec le goût du terroir. Nous avions été impressionnés par votre énergie et votre ferveur à faire revivre et partager vos passions en toute simplicité et avec tant d’admiration.

Nous étions dans l’affliction quand vous avez déserté ce marché. Le vider de sa substance. Le déposséder de son sens de terroir et de culture, un lieu d’échange et de vie entre amoureux du terroir. Nous étions tristes de ne plus nous y rendre pour couvrir vos sourires et vos joies devant vos produits frais. Aujourd’hui, nous avez décidé de nous redonner goût et de nous savourer le GVA que nous aimons. Alléluia ! Vous avez décidé de retourner aux stands et d’égayer nos appétits. Sachez que nous sommes très heureux. Nous sommes impatients de retrouver vos sourires pleins de saveurs devant vos produits frais.

Sachez que nous partageons pleinement notre ambition de vulgariser l’agriculture de l’île au parfum. Sachez que ce que vous faites est une fierté pour notre village. Et notre île. Nous sommes conscients des difficultés que vous rencontrez pour mener à bien votre projet. Mais, nous croyions que la force de la volonté et de la passion pourrait surpasser les obstacles. Bon courage à vous. Vive GVA !

Kaya M. Directeur de publication

Vive GVA d’Acoua !
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top