Économie

1,5 milliards d’euros pour l’Outre-mer

Le Plan de Relance du Gouvernement Castex présenté, le 3 septembre 2020 consacre 1,5 milliard d’euros, sur les 100 milliards pour les Outre-mer. Pour les DOM-TOM, cette somme servira à financer des mesures sociales, des rénovations de réseaux d’eau, de bâtiments publics, hospitaliers et établissement scolaires, des infrastructures routières, amélioration des réseaux d’eau et d’assainissement particulièrement défaillants et obsolètes. Mais aussi la transformation agricole locale pour ces territoires qui importent parfois jusqu’à 80% des biens de consommation et de véritables mesures de sauvegarde de biodiversité.

“Ce 1,5 milliard, c’est le socle de ce qu’on peut identifier pour les Outre-mer”, précise le Ministère des Outre-mer, mais les territoires ultramarins pourront également “émarger à l’ensemble des mesures nationales du plan de relance”. L’objectif est de verdir l’économie, de renforcer la compétitivité des entreprises et de soutenir la cohésion sociale et territoriale.

A Mayotte comme en Guyane, les situations économiques sont fragiles. Le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu souhaite mettre l’accent sur des actions visibles afin d’éviter la déroute d’emploi précaire et d’amortir le climat et la tension sociale palpable. Ainsi plusieurs leviers sont actée : baisse des impôts de production et renforcement du capital pour les entreprises, soutien aux filières du tourisme, développement des emplois aidés et de l’offre de formation “Parcours emploi compétence”.

Le gouvernement a déjà accordé 3,8 milliards d’euros aux Outre-mer, dans le cadre des mesures d’urgence liées à la crise sanitaire.

1,5 milliards d’euros pour l’Outre-mer
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top