Marche blanche Hommage à Bao Acoua 01 11 2020
Hommage

Hommage à Bao. Une mobilisation à la hauteur

En ce 1er dimanche du mois de novembre dès 08H00, la population de Mayotte s’est donnée rendez-vous au carrefour Adobé à Acoua afin de rendre hommage à Soulaimana Soufiane dit Bao. Cet ex-employé du groupe Bourbon Distribution Mayotte (BDM), père de trois enfants et un autre enfant en devenir, a perdue la vie le 05 octobre dernier dans des conditions particulières alors que les salariés du BDM sortaient d’un conflit social qui a duré plus de 70 jours.

Une centaine de personnes ont répondu à l’appel pour une marche blanche et pacifique qui a débuté au grand virage de l’école Acoua 3, en passant par le coeur du village, un crochet devant l’Hôtel de ville avant de rallier le domicile familial au quartier Mro Popo. Tous de noire ou blanc vêtus, les marcheurs toutes catégories confondues, banderoles à la main sur lesquels on pouvait lire “Justice pour Bao, À la Mémoire de Bao, Respect du protocole de grève, Je suis Bao, ….” ont sillonné les rues d’Acoua en scandant leur solidarité envers Bao, avec au micro Fatourani la directrice du CCAS d’Acoua, elle-même tante de la victime.

L’émotion étant forte une fois le cortège arrivée au petit pont de Mro Popo, à deux pas du domicile familial, où un “Takbir” était observé avant une prise de parole. Une dizaine de personnes ont pris le micro pour souligner l’importance de la marche, décrire l’homme qui était Bao, son rôle au sein de la société mais également des anecdotes. Ghost qui a retracé l’histoire de Bao, l’enfant heureux en est allé jusqu’à appeler le boycott des produits de BDM. Weah, Zouhourya, Sobé, Faoulya Mouhamadi, Moutouin du CODIM, … chacun a insisté sur le devoir de mémoire.

L’émotion fût forte quand Foulani a pris la parole. Des phrases entrecoupées par quelques larmes lorsqu’il a décrit, et rendu hommage à celui qui fut le membre fondateur de Collectif Génération d’Acoua, cette association qui se débat depuis près de 10 ans au suivi de la scolarité des jeunes lycéens et le post bac. Bao, cet enfant heureux et sans Histoire restera à jamais le héros de toute une génération.

Note : Vidéo en cours de montage.

Fofana A.

Hommage à Bao. Une mobilisation à la hauteur
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News populaires

To Top