Plage de M'liha 01 01 2021
Faits divers

Les plages de M’liha Tanaraki secouées par la délinquance

Ce premier jour de l’année 2021 a été particulièrement animé du côté des plages de M’liha et de Tanaraki dans la commune de M’tsangamouji. Comme chaque année plusieurs familles se retrouvent à la plage pour fêter cette nouvelle année 2021 autour des Voulés. L’ambiance semblait être au rendez-vous jusqu’aux alentours de 14H00.

Un groupe d’une dizaine de jeunes âgés entre 14 et 18 ans originaires, semble-t-il du quartier “La Vigie” de M’tsangamouji, armes blanches à la main, ont menacé une jeune fille de M’liha sur la plage avant de partir en courant avec son téléphone en direction de la plage de M’liha Chanfi. Sur leur chemin, d’autres téléphones portables et sacs à main leur ont été remis sous le même mode opératoire.

Une course poursuite s’est alors engagée de la part des villageois de M’liha mais sans pouvoir les rattraper. Une fois à la plage de Tanaraki, ce même groupe a frappé en s’emparant des effets personnels des fêtards et dégradant plusieurs véhicules sur le parking de la plage. Un homme se trouvant dans son champs aurait même été contraint de leur remettre son sac contenant une somme d’argent sous la menace de machettes. Avertis certains habitants seraient descendus dans la rue pour rattraper ces jeunes malfaiteurs animés par l’esprit de la violence.

La gendarmerie est arrivée sur place pour essayer de rétablir la circulation sur le tronçon Tanaraki – Chembényoumba fortement perturbée au vu des événements qui ont secoués le secteur aux alentours de 15H00. Un villageois aurait été blessé à la main suite à un coup de machette. Selon nos dernières informations, près de trois jeunes ont été interpellés par la population excédée par cette situation de fait. Des jeunes bien décidés à semer le trouble et la terreur dans ce petit coin de Mayotte assez tranquille jusque-là.

Cette même bande de jeunes, dont la plupart, sont placés en famille d’accueil dans les hauteurs du quartier de “La Vigie” qui sévit depuis plusieurs années aux abords du collège de M’tsangamouji selon la police municipale. Le début d’année 2021 est assez olympique dans la commune de M’tsangamouji, après le “Dahira” mouvementé au coeur du village qui a fini en affrontements entre des jeunes et les forces de l’ordre.

Fofana A.

Les plages de M’liha Tanaraki secouées par la délinquance
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News populaires

To Top