Éducation

Une prière pour apaiser les tensions

Ce samedi vers 07H30 une centaine de parents accompagnés de leurs enfants ont répondu présent à l’appel de l’association des parents d’élèves du collège de M’tsagamouji. En concertation avec le chef de l’établissement, des “cadis“, des “Foundis” de la commune d’Acoua et M’tsangamouji, des notables ont fait des prières, la lecture du coran et invocations pour un “Hidjabou“. Le but étant d’apaiser les nerfs et les tensions qui entourent l’établissement en proie à des violences et troubles qui nuisent au bon déroulement de la scolarité des enfants. Le collège de M’tsangamouji qui reçoit près de 1200 élèves pour une capacité de 600 est souvent le théâtre de violences entre les jeunes d’Acoua et de M’tsangamouji qui datent depuis plusieurs années.

Une rivalité qui ne trouve pas de fondement. Les évènements qui se sont déroulés au lycée de M’tsangadoua (voir article du 04 septembre 2021) ont fait craindre des revanches et de représailles, d’où plusieurs réunions concluantes entre les deux municipalités.

Les parents d’élèves et les personnalités religieuses ont été reçus par le principal pour une réunion d’organisation du continuité éducative après le “Hidjabou“. Dans un secteur où la population se côtoie encore, le recours au rôle du “Cadi” pourrait relancer le dialogue afin d’apaiser les tensions entre les jeunes, pour une meilleur éducation.

La Rédaction.

Une prière pour apaiser les tensions
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top