Opinions

Hommage à Khams, l’enfant aimé de Mayotte

Aujourd’hui, nous apprenons le décès de Khams, un grand humoriste, comédien Mahorais qui nous régalait avec ses spectacles, son humour, ses rires, ses sketches. Il était unique et exceptionnel. Nous l’avons cité en exemple comme modèle de sublimation dans une recherche dédiée aux jeunes de Mayotte. 

C’est un personnage inspirant, qui a beaucoup travaillé pour donner le meilleur de lui-même. Après sa disparition inquiétante, la mobilisation de la population sur le terrain et les réseaux sociaux avec plus de 700 partages et plus de 3000 messages, l’enfant prodige de Mayotte a finalement été retrouvé et nos espoirs disparus. 

Khams, la vie nous donne une bonne leçon. Celle de profiter et de chérir des êtres merveilleux comme toi avant qu’il ne soit trop tard. Il a fallu que tu partes pour qu’on se rende compte oh combien tu nous a été précieux. Tu étais une lumière, une étoile, un rayon de soleil. 

Mayotte est en deuil encore une deuxième fois en un laps de temps. Mayotte pleure ! Mayotte souffre, ce département français en sous-France déjà ! Nos aînés diront, c’est le destin, nous ne ne pouvons rien y faire. Dieu a décidé de le ramener à lui. Il nous faut l’accepter qu’on le veuille ou non. Ainsi soit-il ! 

Nous disons, Khams, nous t’oublierons pas. Tu as marqué l’histoire de Mayotte à tout jamais. Tu es la preuve vivante que nous avons des trésors inestimables dans notre île. Tu avais du talent, tu avais de la magie dans chacun de tes paroles. Tu as compris comment faire comprendre des choses importantes et graves par le biais de la comédie. Tu nous a bousculé dans nos préjugés, tu as osé sortir des traditions, tu as osé réaliser tes rêves et devenir ce que tu voulais être en t’émancipant de la pression sociétale. 

Tu es un modèle pour de nombreuses personnes. Merci à toi pour tout ce que tu as permis de changer dans la société mahoraise. Nous te rendons hommage. Paix à ton âme. Et toutes nos condoléances à ta famille et à tes proches. Khams, enfant de l’île aux Parfums ! Tu es un grand Monsieur. Tu es notre héros ! 

Sois bénis en tout temps, que les portes du paradis te soient grandes ouvertes. Amine. 

Sarah. 

Hommage à Khams, l’enfant aimé de Mayotte
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Adieu l'artiste ! - acoua-info

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top