Instant Poésie

Enfant de l’exil

Ta terre t’appelle.
Même si tu ne l’entends pas.
Même si tu ne sais rien d’elle
Elle est ton souffle où que tu sois.
Le rythme dans ta peau,
C’est à elle que tu le dois.
Et la couleur de tes mots,
Tu la puises dans sa voix.

Ta terre t’éclaire.
Elle balise ton chemin.
Elle te loue dans ses prières,
Elle te chante dans ses refrains.
La lumière dans ton regard,
C’est son astre qui brille en toi.
La douleur de ta peau noire,
C’est l’emblème de sa croix.

Ta terre t’espère.
Elle aspire à ton retour.
Elle t’habite, elle te vénère
Telle une mère source d’amour.
La vigueur de tes idées,
C’est sa force qui vibre en toi.
Ta fièvre de liberté,
C’est le fruit de son combat.

Ta terre t’invite
A venir fouler son sol.
Elle est gardienne des rites
Du passage vers l’envol.
La puissance de ton esprit,
C’est son âme qui vit en toi.
Et ton instinct de survie,
Elle l’impose dans tous tes choix.

Ta terre t’attend.
Elle s’infiltre, elle te pénètre.
L’émotion que tu ressens,
C’est l’appel de tes ancêtres.
La force de tes convictions,
C’est sa sève qui boue en toi.
Et l’ardeur de ta passion,
Prend sa source dans sa foi.

Ta terre t’appelle.
A l’instant où tu l’approches,
Elle t’envoûte, elle t’ensorcelle,
Elle te prend et elle s’accroche.
L’empreinte qu’elle te laissera
Telle une marque indélébile
Tu la porteras en toi
Comme tout enfant de l’Exil.

Auteur : Sabine Feuillebois

Enfant de l’exil
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News populaires

To Top