Aux abords du collège Cité du Nord 04 09 2021
Faits divers

Plusieurs blessés dont un à coup de machette au Cité du Nord

Quelques jours après la rentrée scolaire, le sang a déjà coulé au Cité du Nord.  Vers 11H00, alors que la dernière sonnerie ait retenti et que les élèves se dirigeaient vers leurs bus scolaires pour regagner leurs domiciles, des élèves ont été victimes d’agressions. Une dizaines de jeunes originaires d’Acoua et non scolarisés pour la plupart dans l’établissement ont fait irruption à l’entrée et au parking afin de commettre des actes de violence envers des jeunes originaires de M’tsangamouji. 

Les assaillants armés de machette, de couteaux et de cailloux ont frappé fort. Un élève reçoit plusieurs coups de machette dans le dos, un autre est blessé à l’épaule et plusieurs autres sont agressés. Dans la panique, une scène de bousculade se produit mettant à terre plusieurs élèves ne sachant plus où se réfugier. Plusieurs jeunes filles traumatisées par la scène n’arrivent plus à réagir. Les auteurs agissant à visages masqués et cagoulés prennent la fuite par la suite en direction d’Acoua. 

Rapidement alertés, les sapeurs pompiers sont arrivés sur place pour secourir les victimes. Ils sont rejoins quelques instants plus tard par les gendarmes de M’tsamboro pour sécuriser les lieux. Selon nos informations, deux personnes ont déjà été interpellées, tandis que les autres membres du groupe courent toujours. L’année scolaire commence mal dans cet établissement du Nord où l’année dernière un jeune lycéen dénommé Miki  originaire de M’tsamboro a perdu la vie dans des circonstances dramatiques. 

Coïncidence ou pas, une réunion de rentrée réunissant les parents d’élèves et l’équipe pédagogique devait se tenir dans l’enceinte du lycée. Quelques jours après la visite ministérielle (Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu) sur le département, la question de la violence aux abords des établissements scolaires, n’a toujours pas trouvé de solutions. Mais le plus dur et le plus à craindre, reste la répercussion d’ici peu au collège de M’tsangamouji où les jeunes d’Acoua et ceux de M’tsangamouji se côtoient tous les jours.

Plusieurs blessés dont un à coup de machette au Cité du Nord
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News populaires

To Top