Gendarmerie
Faits divers

Deux blessures par arme blanche dont une grièvement

La nuit du samedi à dimanche a été très agitée à Acoua.  Les sapeurs-pompiers ont été sollicités pour prendre en charge des blessés par arme blanche dans des quartiers voisins. La première intervention se situait dans les coups de 03H30. Les soldats du feu ont été appelés aux abords d’un restaurant bar situé à quelques pas du Stade Bassin d’Acoua. Un jeune homme de 26 ans originaire de Hamjago a été sauvagement poignardé par un autre jeune homme originaire d’Acoua dans le dos. L’auteur présumé serait un employé dans le domaine de l’hôtellerie et restauration à Hamjago justement.

Tout serait parti d’une dispute qui aurait mal tourné devant ce restaurant qui fait également boîte de nuit en week-end. Pas la foule de grand jour mais une trentaine de personnes s’y sont retrouvées pour se détendre dans la nuit. Après avoir poignardé la victime dans le dos, il part en courant avec son arme plein de sang pour disparaître dans le noir. La victime tente de marcher mais n’atteint pas les quatre pas et tombe sur le ventre.  Les premiers témoins arrivés sur les lieux lui prodiguèrent soigneusement les premiers soins avant l’arrivée des sapeurs-pompiers qui prennent le relai avec pas moins de six points de compression, tellement le saignement fut abondant, d’où la profondeur de la blessure. 

Au vu de la tension hostile qui régnait dans le secteur, les pompiers quittent rapidement les lieux et trouvent un endroit sécurisé sur la Nationale pour une bonne prise en charge et faire les diagnostics.  Alerté le SMUR fait une jonction et retrouve dans le centre de l’île pour la reprise en charge médicalisée puisque l’état de la victime jusqu’aux urgences de Mamoudzou dont ses jours ne seraient pas en danger. L’enquête est en cours pour retrouver l’auteur présumé de cette agression sauvage qui montre à quel point la délinquance aggravée gagne du terrain même dans les secteurs jadis calme de l’île. 

Un peu plus tard au petit vers 05H00, non loin de là une autre bagarre entre trois jeunes ont réveillé tout le quartier Angodra, à quelques pas de la boutique Jah le Plombier. Deux jeunes hommes visiblement ivres, âgés d’une vingtaine d’années étaient entrain de s’acharner sur un autre. Après quelques cris bousculades et vociférations, ils se sont balancés des cailloux menaçant les véhicules en stationnement ainsi que les habitations. L’un des malfrats armés d’une machette assènent plusieurs coups de machette dans le dos ainsi que sur les avant-bras. 

La victime tentera de se dégager mais il se voit plaqué au sol puis sur des murs de maison lui valant plusieurs saignements sur la tête. L’un des auteurs a pris la fuite avant l’arrivée des gendarmes alors que le principal suspect s’est retranché dans une maison quelques instants plutôt retardant son interpellation. 

La victime est prise en charge par les sapeurs-pompiers. Tandis que les investigations sont en cours pour retrouver les auteurs tous originaires du village, et très souvent impliqués dans des bagarres et troubles.

Fofana A.

Deux blessures par arme blanche dont une grièvement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News populaires

To Top