Nécrologie

Moina Amina, la dame de fer s’est éteinte.

La nouvelle est tombée ce dimanche 12 décembre vers 04H00 du matin. Amina Madi Touli dit Moina Amina a fermé les yeux dans le domicile familial à Agnala Madjadjani. Femme de caractère, très engagée dans son jeune âge dans la vie du village, elle est la dernière de la fraterie de 8 enfants de la grande famille Akiraba.

Partant de Mraba Moussa, par Foundi Soulaimana jusqu’à l’avant dernière Mariame Madi tous déjà décédés, Moina Amina la résistante a fermé le bal de la plus belle des manières.

Femme leader, elle a traversé toutes les générations. Grande adepte de Maoulida Chengui, Dadi Moina n’a pas sa langue dans la poche. De Chiconi à Kani Kéli en passant par Malamani Moina a laissé des traces.

Mère de 8 enfants, elle a brillé par son caractère et la défense de la tradition.

Affaiblie par la vieillesse depuis une dizaine d’années, elle a quitté sa maison de Bandrani pour rejoindre ses enfants à côté de la Mosquée Zawyani d’abord puis à Agnala Madjadjani.

Les passants, les visiteurs repartaient toujours satisfaits de sa rencontre, puisque Moina Amina trouvait toujours la parade pour détendre l’atmosphère.

Son âge fait polémique.

Entourée et chérie par ses nombreux petits enfants, Moina avait 103 ans sur papier mais 116 ans selon ses proches, un bon moment pour partir pour cette dame de fer, l’une des derniers doyenne de Mayotte qui s’était réjouis de n’avoir jamais été contaminé par le Covid-19.

À l’annonce de son décès, des centaines de personnes ont afflué des quatre coins de l’île pour lui rendre un dernier hommage.

Les obsèques auront lieu ce dimanche à 11H00 au cimetière Madi Tchama à Acoua.

La Rédaction entière d’acoua-info endeuillée par la perte de sa grand mère, s’associe à la douleur de la famille et des proches pour espérer que le Baobab repose en paix.

La Rédaction.

Moina Amina, la dame de fer s’est éteinte.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News populaires

To Top