Nécrologie
Nécrologie

Wadi est parti.

La nouvelle est tombée ce mardi vers 17H30 depuis le Centre Hospitalier de Mamoudzou où il a été transféré quelques instants plutôt. De son vrai nom Bacari Ahamadi dit Wadi originaire de Nosy (Jamanjary) à Madagascar, il a rejoint sa famille à Acoua il y’a une dizaine d’années.

Une personne discrète et sociable.

“À Madagascar, il était un brave jeune homme. On faisait tout ensemble. On courait, on faisait des parties de pêche, des sorties en campagne, avant qu’il soit atteint physiquement par une maladie”, témoigne avec amertume un ami proche.

Homme très discret et avenant malgré son handicap, Wadi parcourait les rues de son quartier M’tsangani à son allure. Il était le gardien du kiosque installé à quelques mètres de l’école Acoua 1 ainsi que des bancs installés sur la plage.

Toujours entouré des anciens, Wadi prêchait le vivre ensemble.

Amoureux de la coiffure, mais surtout proche de la religion, il rate exceptionnellement les prières à l’ancienne mosquée de vendredi située sur la place du village (Chilindrou), où son image est devenu incontournable.

Une chute fatale.

Tout aurait basculé ce lundi 10 janvier vers 15H00 dans cette même mosquée. Wadi se précipita pour rentrer à la mosquée. Mais il perd son équilibre et tombe sur les escaliers le front contre le sol.

Rapidement alertés les sapeurs-pompiers prennent en charge la victime ensanglantée. Rejoints par le SAMU , ils transfereront la victime aux urgences du dispensaire de Dzoumogné en début de soirée.

Sauf que dans la soirée Wadi sortira de l’hôpital et rapatriée par ses proches à son domicile à Acoua.

Une sortie prématurée de l’hôpital?

Pourtant les choses vont se compliquer dans la journée. L’état de santé de Wadi s’est dégradée ce jeudi 11 janvier vers 15H00, les sapeurs-pompiers ainsi que l’hélicoptère du CHM ont attéri à la plage Acoua 1 pour une nouvelle prise en charge.

La famille ne comprend toujours pas et pointe du doigt cette sortie prématurée de l’hôpital.

Hélas, les médecins déclareront le décès de Ahamadi Bacari (Wadi), frère de Ali et Haloua aux alentours peu après 17H00.

Wadi, qui a eu 40 ans le 31 décembre dernier était père d’un jeune garçon resté à Nosy .

Les obsèques auront lieu ce mercredi 12 janvier 2022 aux alentours de 10H00 au cimetière Madirou à Acoua.

Toute la rédaction d’acoua-info s’associe à la douleur de la famille et des proches pour les adresser ses sincères condoléances.

La Rédaction.

Wadi est parti.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News populaires

To Top